16 févr. 2006

Electrique elizabeth

Dernièrement, j'ai réalisé un autre projet de la créatrice du Clapotis: Elizabeth. Sa version est sage, la mienne plus électrique. Plume me l'a bien sûr immédiatement subtilisé. Je l'ai repris, et nous alternons les ports (bien que je n'aie pas encore osé le porter en chapeau dehors, comme elle).

Elizabeth

Fil/Yarn:Angel de Lang(100%Polyamid/Nylon) 120m/50g; Pearl de Lang (42% Kidmohair, 54% Acrylic, 4% Polyester) 105m/50g.
Modèle/Pattern: Elizabeth, by Kate Gilbert
Needles: 5 mm


J'ai aimé le côté original de ce modèle. En cherchant les laines qui pourraient convenir, je suis tombée sur une pelote orpheline turquoise d'Angel. J'avais envie d'essayer aussi le fil Pearl, qui est brillant, chatoyant et coloré, et j'ai choisi un vert pomme vif mais doux qui adoucit un peu le turquoise.
Elizabeth a été facile et rapide à tricoter. Le résultat est aussi fou que mon choix de laine, mais j'aimerais bien le refaire avec des laines plus naturelles, plus douces, pour un effet plus élégant et une tenue un peu moins rigide. Peut-être aussi élargir un tantinet le bas du col, pour plus de versatilité.

J'ai appris:
- A mélanger deux fils différents. J'y ai pris beaucoup de plaisir. Du coup je suis curieuse de tenter d'autres combinaisons. Je trouve le résultat subtil (oui!). C'est facile et amusant.
- A faire des boutonnières. Quoi de plus facile quand on a déjà fait de la dentelle au tricot, s'pas?
- Qu'on ne voit pas grand-chose de ce qu'on fait lorsque l'on tricote avec des fils aussi poilus. Que les subtilités du modèle (genre orientation droite ou gauche des augmentations apprises pour l'occasion) ne se voient pas non plus. Qu'il est difficile de compter les points, mais que malgré tout cela, cela vaut la peine de suivre le modèle et d'apprendre les points précis, juste pour le plaisir de progresser. (Mais je reconnais ici que l'on peut aussi tout à fait honorablement décider de ne pas s'épuiser les yeux et les doigts pour rien.
- Que je dois encore plus faire attention de ne pas serrer trop mes points avec des fils synthétique (c'est évident, mais cela va mieux en le disant).

J'ai changé:
- La finition: j'ai troqué l'aiguille à coudre contre un crochet pour fixer les boucles à l'arrière du bas (et donc faire l'ourlet). Et lorsque je retenterai Elizabeth, j'inventerai une autre bordure, plus souple et moins euh, disons, pénible à faire.
- L'alternance des fils. C'est une détail, certes, mais j'ai tricoté l'ourlet en utilisant seulement le fil Pearl. J'aimais bien l'idée des deux bords contrastés, qui montrent les deux fils séparément, et qui mettent en valeur le mélange.

La prochaine fois:
- Je referai ce modèle si original et pratique, mais avec des fils plus naturels, pour moins d'énergie et plus d'élégance.

(et je ne l'avouerai que sous la torture, mais Electrique Elizabeth me gratte juste un tout petit peu. Ben oui, j'ai la peau du cou sensible, moi!)

2 commentaires:

Jo a dit…

J'aime bien votre Elizabeth. J'adore la couleur. Vous êtes brave — j'ai peur des boutonnières!

Catou a dit…

Elizabeth me plaît bien et la laine que tu as utilisée a l'air si douce ! Je suis surprise qu'elle gratte un peu ! Le porter en chapeau, ça doit être très original mais pas très pratique !