13 oct. 2005

Mei Tai bleu - mon premier porte-bébé cousu main

Depuis longtemps, je suis une inconditionnelle du portage des bébés. J'ai beaucoup porté Plume, dans un vieux snugli, puis dans un Baby Bjorn, enfin dans un "cacolet" (porte-enfant dorsal). Lorsque j'étais enceinte de Benoît, j'ai fait l'acquisition sur ebay allemagne d'une écharpe de portage (Tragetuch) en toile à hamac d'Amazonas. Je l'adore. Le confort est incomparable, les possibilités de portage infinies. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de porter avec Plume agée de 4 ans sur mon dos pendant presque une heure, lors de vacances à Berlin! Sans mal de dos, alors que c'est loin d'être une mini poid plume!!! Mais je n'ai que rarement porté Benoît avec sur mon dos, parce qu'il gigotait trop quand j'ai voulu commencer, et que je n'avais pas trouvé de bonne technique d'installation. Je n'ai pas trop insisté, j'ai vite été enceinte, il n'est pas léger, il adore marcher, et nous avons une poussette tout-terrain pour les ballades familiales. Maintenant il aime à nouveau ça, mais je ne peux plus.
Mais récemment, sur un de mes blogs préférés, j'ai découvert une nouvelle forme de porte-bébé qui m'a semblé intéressant. Le Mei Tai est en gros formé d'un rectangle et de quatre longues bandes de tissu. Il permet de multiples positions de portage, et est moins encombrant que l'écharpe (plus facile à utiliser aussi? peut-être). Et puis surtout, Amanda en avait cousu un elle-même, et il est vraiment très joli!!!
J'ai surfé un moment sur les liens trouvés dans les commentaires du post d'Amanda, et après bien des heures de réflexion, j'ai fini par me lancer.
Mon mei-tai a été rapide et facile à faire (si l'on oublie l'énorme bourde due à la fatigue, qui m'a fait coudre les sangles à l'intérieur du corps!!!!). Je le trouve très joli, avec sa fleur quiltée main pour maintenir le léger matelassage du haut du corps. Je crains cependant que les dimensions que j'ai fini par adopter pour le corps soient plus adaptées à un grand enfant comme Benoît qu'à un nouveau-né. A voir dans quelques semaines! Alain l'a testé avec Benoît, et ne semble pas non plus tout à fait convaincu. Mais il nous faut encore expérimenter un peu sur les différentes manières de le porter.
D'ores et déjà je sais de toute façon que le confort d'une écharpe est inégalable. Mais il est joli, non?

Mei Tai bleu

Appréciez le porter haut dans le dos, avec attachage sur le bidon. Vite mis, vite ôté, je ne tiens pas à redégringoler dans mon état de lundi, et Benoît voulait sauter sur le lit!

Mei tai bleu
D'autres photos sur ma galerie flickr.

5 commentaires:

Clothilde a dit…

quelle bien jolie femme enceinte vous etes madame. Je te retrouve vaec plaisir, prends soin de toi et ne laisse rien t'enlever le sourire et surtout, tu as une horde de copines "inconnues" pour te soutenir. Fais appel à nous. Et keep cool. Bisous

amanda a dit…

fabulous!!

Valé a dit…

Pourquoi ne pas en realiser un autre format nourisson alors ? Cela m'a l'air vraiment pratique.
Tu es resplendissante, ti Binioo.
Bon repos à la montagne

kelly a dit…

I *love* what you did with the Mei Tai! My French is really bad, so I can't read all of you post... did you make your own pattern? I keep wondering if one of those would work for my daughter because she is pretty heavy (almost 16 kilos!).

Pyo a dit…

Très joli Mei tai pour un joli couple :o)

Kelly
I used an online pattern to sew mine, it works perfectly and my daughter weighs 20 kilos
you can find the pattern there :
http://www.sleepingbaby.net/jan/Baby/index.html#link

HTH :o)